La tempête

 

Dans un monde envahi par les images et le virtuel, qui pourrait aujourd’hui affirmer avec une certitude absolue que sa vie n’est pas un songe ? Le tableau de Giorgione La Tempête (1515) et les paroles de Prospero, le magicien de La Tempête (1610) de Shakespeare servent de point de départ à une réflexion sur la réalité des images. Le spectacle La Tempête est décliné en deux temps, l’un en amont grâce à une correspondance avec Prospero via un agent conversationnel (« chatbot »). Le second, dans le théâtre, est une mise en abîme de nos repères spatiaux-temporels grâce à la « magie » de la réalité augmentée mixte (illusions, interactions, miroir augmenté).

 

Ce projet a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projet Coup de pouce (sessions 1) 2019.